LE QUEYRAS 8 stations villages : AIGUILLES

AIGUILLES
Quand il vient à Aiguilles, village au bord du Guil au centre du Queyras, le visiteur s'interroge sur l'origine de ces belles maisons si différentes dans leur architecture de celles des autres villages, sur cette mairie opulente qu'on ne s'attend pas à trouver dans une bourgade de 450 habitants ...
Très vite le visiteur obtient la réponse. Le 17 mars 1829 un terrible incendie s'est déclaré à 6 h du soir ; les archives rapportent qu'il s'est propagé avec la rapidité de l'éclair et qu'à onze heures du soir la commune n'était plus qu'un monceau de cendres. 195 ou 200 maisons ont été détruites en une soirée.
Nombreux ont alors été les Aiguillons qui sont partis, loin, parfois jusqu'en Amérique où ils se sont adonnés au commerce. C'est à leur retour qu'ils ont construit ces belles maisons, témoignages de leur réussite.
La maison en fer conçue par Gustave Eiffel est une curiosité à ne pas manquer. On chuchote qu'elle serait brûlante l'été et glaciale l'hiver.

Aiguilles abrite des fonctions administratives et des services importants. On y trouve en effet la Maison du Queyras qui est le siège de la Communauté de Communes et de l'Office du tourisme intercommunal, la piscine, l'hôpital et la pharmacie, unique dans tout le Queyras..
Le randonneur ne manquera pas de monter au Petit Rochebrune (3 083 m), ou se rendra à travers le vallon de Peynin, aux versants adret et ubac si contrastés, jusqu'au pic du Peynin (2 897 m).