Découvrir le Queyras

MUSEES et EXPOSITIONS
Si vous vous intéressez au passé, si vous êtes curieux des traditions d'un territoire original et fascinant, vous visiterez avec plaisir les musées du Queyras qui vous raconterons l'ingéniosité déployée pour vivre et survivre dans ces villages qui s'étagent entre 1400 et 2100 m
Le musée de l'école de Brunissard
Les voyageurs parcourant le Queyras ont souvent été fort surpris de rencontrer parmi ces rudes montagnards, agriculteurs et pasteurs, des gens sachant lire et écrire, ayant chez eux des ouvrages de Montaigne et de Rousseau, et parfois même connaissant le latin.
L'enseignement était dispensé par ces instituteurs itinérants dont parle Victor Hugo dans les Misérables. Les communautés, souvent par hameau, se cotisaient pour louer leurs services pendant la saison d'hiver. L'enseignement était dispensé dans les étables. Quand l'enseignement primaire est devenu obligatoire, à la fin du XIXe siècle, les enfants ont quitté l'étable pour ces écoles récemment bâties.
L'école de Brunissard à Arvieux construite en 1892 est l'une d'elles. Elle a cessé d'être utilisée en 1970. C'est en 2007 que l'association Quey'racines, avec l'accord de la mairie, a reconstitué la salle de classe avec du mobilier ancien et y a rassemblé les documents de l'époque, livres scolaires, cahiers, cartes murales etc. qu'on peut y voir.
Visites gratuites :
- en juin sur rendez-vous : 06 89 90 06 62
- en juillet et en août le mardi (16 h - 18 h) et le vendredi (10 h - 12 h)
Le musée du Soum à Saint-Véran
A plus de 2000 m un village est obligatoirement installé sur une pente orientée plein sud. C'est le cas de Saint-Véran. Mais ce n'est pas tout. Le musée du Soum permet de comprendre les conditions de vie de ses habitants. Les maisons n'étaient pas chauffées, à part la fougagne (la cuisine) qui était souvent aussi la pièce à vivre. Alors on profitait de la chaleur des bêtes en dormant dans l'étable.
Les lits en bois étaient superposés, pour gagner de la place sans doute, mais aussi pour mieux conserver la chaleur des dormeurs. Le sol étaient fait de rondins de mélèze, excellent isolant qui bloquait la remontée du froid.
L'hiver était long. Les granges étaient immenses pour abriter l'énorme quantité de foin dont on aurait besoin pour les bêtes. Pour s'occuper, chacun avait son atelier dans lequel il se faisait artisan pour travailler le bois, faire des meubles, les sculpter. Cet artisanat perdure de nos jours.
Quand arrivait la belle saison, le travail était incessant. En très peu de temps il fallait semer, faucher, récolter, entretenir chemins et canaux... On citait volontiers le dicton : huit mois d'hiver, quatre mois d'enfer.
En quittant le musée on ne peut s'empêcher d'avoir un sentiment de profonde admiration pour ces gens qui ont su s'adapter à des conditions de vie aussi rudes.
Depuis 2006, c'est le Parc Naturel Régional du Queyras qui est le propriétaire de la bâtisse et du musée.
La maison du costume à Abriès
Dans des conditions particulières, lors de la fête du village ou pour honorer leurs visiteurs, les habitants du Queyras sortent de leurs armoires les gounelles (les robes d'ici) portées par leurs grand-mères, les châles magnifiquement brodés, les bonnets aux rubans de couleur vive.
Les hommes arborent le costume noir avec veste et gilet. A les voir on peut penser qu'il s'agit de costumes du dimanche.
A la Maison du costume on comprend vite qu'il s'agit de vêtements portés au quotidien tant par les hommes que par les femmes. On y apprend aussi que les coiffes étaient différentes d'un village à l'autre et on y voit des costumes d'enfant et ces longues chemises de nuit que chacun enfilait avant d'aller se coucher.
La Maison du costume a été créée par une association, le Costume d'autrefois, à qui on peut téléphoner pour connaître les jours d'ouverture (Tél : 04 92 46 87 32)
Autres musées et expositions
Le moulin d'Arvieux
A la fin du XVIIe siècle, on dénombrait pas moins de 13 moulins sur le territoire de la commune d'Arvieux. Le moulin restauré par le Parc naturel régional du Queyras au hameau des Moulins, est le dernier de ces moulins. La visite permet de percevoir toute l'ingéniosité déployée pour utiliser l'énergie des cours d'eau à des activités aussi diverses que la mouture des céréales, le broyage du plâtre, la forge, le tannage, la foulonnerie, etc.
L'espace géologique de Château-Ville-Vieille
Présentation des phénomènes géologiques, des roches et des minéraux avec des équipements interactifs.
Ouverture en juillet et en août – Tel : 04 92 46 88 20
L'ancienne mine de cuivre de Saint-Véran
Située en amont de Saint-Véran, en dessous de la chapelle, cette exposition ouverte à l'année retrace l'historique de la mine de cuivre des Clausis.
Tel : 04 92 46 86 29
L'arche des cîmes à Ristolas
Parcourez cet espace initiatique, interactif ludique et instructif consacré à la Nature du Queyras et géré par le Parc Naturel régional.
Tel : 04 92 46 86 29
L'armoire aux 8 serrures
Réalisée par un menuisier de Saint-Véran, cette armoire est le symbole de la république de l'Escarton du Queyras qui a pris fin en 1789.
En fonction des besoins, chaque communauté (Abriès, Arvieux, Rislolas, Aiguilles, Molines, St-Véran, Château-Ville-Vieille) apportait son aide ou recevait de l'aide des autres communautés en fonction des besoins.
7 clés pour les communes et la huitième pour le secrétaire général du Queyras : impossible donc d'être absent pour pouvoir accéder aux documents et archives nécessaires aux réunions.
A voir dans la maison communale de Ville-vieille (1er étage).
Le petit musée de Ristolas
Un lieu pittoresque créé et géré par l'accompagnateur en montagne et artiste Stéphane Simiand, qui vous permettra de découvrir la culture locale autour de livres, aquarelles, dessins, cartes, objets, et autres miniatures.
Tel : 04 92 46 84 84
Le musée de l'abeille à Molines
En toute convivialité venez visiter l'écomusée pour mieux connaître le métier d'apiculteur dans le Queyras au fil du temps. Dans des espaces éducatifs et ludiques vous découvrirez comment le nectar des fleurs devient du miel et comment est organisée la vie des abeilles.
Tel : 06 03 11 21 80