LE QUEYRAS 8 stations villages : MOLINES

MOLINES
A la sortie de Ville-Vieille, quand après avoir traversé le Guil on remonte la vallée de l'Aigue, on peut voir sur la droite de l'autre coté du torrent, une superbe demoiselle coiffée, figée dans son attitude millénaire, telle une Cendrillon en tenue d'apparat qui aurait manqué le bal.
La route n'en finit pas de monter en lacets à travers les mélèzes puis la vallée s'élargit : c'est Molines, la commune aux sept hameaux, la Chalp, la Rua, le Bourg, Fontgillarde, Pierre-Grosse et le Coin.
Les noms des hameaux rappellent eux aussi son activité rurale : Gaudissard le bois défriché pour une mise en culture, le nom remonte aux temps reculés où la langue des Francs (Gaud = Wald le bois) se mêlait au parler des romains (issard de exaratus, déterré en labourant), Fontgillarde, la fontaine abondante (gaillarde), la Rua, la rue du (premier ?) village, la Chalp, terre pauvre à l'écart du village ou l'on faisait se reposer les moutons...
Aujourd'hui l'agriculture a fortement décliné et a laissé place à l'activité touristique. Molines, station-village au coeur du Parc Naturel Régional du Queyras vous offre l'hébergement dans ses maisons anciens aux fustes queyrassines si caractéristiques.
A Molines vous pourrez skier sur un magnifique domaine commun avec celui de Saint-Véran qui comporte 31 pistes d'une longueur totale de 38 km et qui s'élève jusqu'au Grand Serre point culminant de la station à 2900 m d'où la vue est somptueuse. Son exposition à l'adret permet de skier au soleil sous un ciel d'un bleu incomparable.
Molines vous propose aussi 56 km de pistes de ski de fond et d'itinéraires tracés, sur lesquels on savoure le silence incomparable de la montagne et la majesté de ses sommets.
Et pour ceux qui le souhaitent , Molines offre une multitude de promenades à raquettes ou en traîneaux tirés par ces chiens qui mêlent de façon savoureuse une obéissance irréprochable et une indépendance opiniâtre.